Appel au boycott citoyen

Le saviez-vous ? Le 20 avril dernier, des activistes marocains appelaient au boycott de grands fournisseurs de lait, d’eau minérale et d’essence au Maroc pour protester contre des prix trop élevés. Leurs cibles : Centrale Danone, ainsi que les stations-service Afriquia et la marque d’eau minérale Sidi Ali.

Résultat ? La filiale Centrale Danone a perdu plus de la moitié de sa part de marché dans le lait frais, soit une perte de 150 millions de dirhams (13,5 millions d’euros) au premier semestre contre un bénéfice de 56 millions de dirhams un an plus tôt… Si bien que le gouvernement marocain a appelé à la fin du boycott, craignant qu’il porte atteinte aux investissements étrangers et pèse sur le secteur laitier local ! Et de fait, Danone a été obligé de vendre à prix coûtant pour se mettre au diapason des consommateurs.

Autrement dit… Le boycott massif, ça marche. Il se peut même que ce soit l’arme ultime des citoyens à l’heure où descendre dans les rues ne suffit plus pour alerter nos dirigeants sur l’urgence de la situation.

Hier encore, 700 scientifiques lançaient un SOS, exhortant les dirigeants français de passer à l’action. Mais leurs mots ne font pas le poids face au diktat de la croissance, et aux grandes entreprises coincées dans leur besoin de rentabilité à tout prix. Au détriment des humains, au détriment de notre avenir.

A la guerre comme à la guerre ? Oeil pour oeil dent pour dent ? Rira bien qui rira le dernier ? Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ? Pic et pic et colégrame, choisissez le proverbe que vous voudrez, et mettons-nous en ordre de marche.

Comme dimanche dernier, chaque mois, descendons dans la rue et marchons, pour crier notre colère et notre inquiétude face à l’immobilisme de notre gouvernement.
Et puis, le 1er octobre, boycottons.
Utilisons notre pouvoir absolu de consommateur pour imposer nos règles. Utilisons cette règle absolue de l’économie selon laquelle sans demande, il n’y a plus d’offre. Obligeons les banques à arrêter de spéculer avec notre argent, obligeons Nutella à abandonner l’huile de palme, obligeons Total à arrêter de saigner la terre, obligeons notre gouvernement à prendre des mesures.
Le 1er octobre, ne retirons pas d’argent à la banque, n’allons pas au supermarché, ne nous rendons pas à la station essence. Soyons les rois que nous avons oublié que nous sommes, et imposons nos règles avant que le climat ne nous impose les siennes, les nouvelles, celles qui ont changé parce que notre système n’a pas voulu l’entendre.
Nous sommes nombreux, innombrables même. Et nous sommes puissants. Bien plus qu’on ne pourrait le penser.

Une marche + un boycott mensuels = des citoyens engagés + des consommateurs révoltés = un peuple qui a le pouvoir de changer la donne ! Mobilisons-nous !

#powertothepeople
#boycottmassif

Rendez-vous sur Facebook pour davantage d’informations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s