Halte à l’élevage-torture : boycottons Le Gaulois

Dans la nuit du 12 mars 2019, l’association Direct action everywhere (DxE) France s’est rendue pour la deuxième fois dans une exploitation située à Allex dans la Drôme. Après l’élevage de lapins, ces défenseurs de la cause animale ont décidé de mettre en lumière la réalité des élevages intensifs en diffusant les images de l’élevage de dindes, appartenant à la même exploitation, et fournisseur de la marque Le Gaulois.

Dans cette vidéo de moins de deux minutes mise en ligne sur le site de l’association Direct action everywhere, on y voit des dizaines de dindes mortes, blessées ou avec des malformations au niveau des pattes. « Lors de la diffusion de la première enquête sur les lapins, l’éleveur avait justifié les conditions d’élevage déplorables en prétextant la présence d’un virus. Ses autres bâtiments présentent pourtant les mêmes éléments (conditions d’hygiène affligeante, insalubrité désastreuse, cadavres au milieu des autres animaux) », dénonce William Burkhardt qui a créé cette structure en octobre 2018, après avoir travaillé pour L214.