BMW, Daimler et Volkwagen nous polluent volontairement ? Polluons volontairement leur chiffre d’affaires

Le Dieselgate, c’était il y a trois ans. Aujourd’hui, l’Union européenne estime dans une enquête préliminaire que BMW, Daimler et Volkswagen se sont entendus pour éviter de se faire concurrence sur les technologies réduisant les émissions polluantes.

En septembre 2015, on découvrait le vaste trucage de onze millions de véhicules diesel par Volkswagen. Trois ans plus tard, en septembre 2018, l’Union Européenne a ouvert une enquête contre BMW, Daimler et Volkswagen, accusés de s’être entendus pour éviter de se faire concurrence sur les technologies réduisant les émissions polluantes. Résultat ? La Commission accuse BMW, Daimler, Volkswagen, ainsi que Audi et Porsche, filiales de VW, d’avoir participé à des réunions pour s’entendre en secret afin d’éviter toute concurrence sur le développement et le déploiement de technologies permettant de limiter les émissions nocives des gaz d’échappement des voitures.
Les technologies visées par l’enquête de la Commission ? « Les systèmes de réduction catalytique sélective », qui permettent de réduire les émissions nocives d’oxydes d’azote de certaines voitures à moteur diesel, ainsi que « les filtres à particules +Otto+ », qui permettent de réduire les émissions de particules nocives.

« Les entreprises peuvent coopérer de nombreuses manières pour améliorer la qualité de leurs produits. Les règles de concurrence de l’UE ne leur permettent cependant pas de s’entendre sur exactement le contraire: ne pas améliorer leurs produits, ne pas se livrer concurrence sur le plan de la qualité », a déclaré la commissaire chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager.

Les constructeurs doivent maintenant répondre à l’envoi de ces « griefs » par la Commission. « L’envoi d’une communication des griefs ne préjuge pas de l’issue de l’enquête », précise l’exécutif européen. Mais s’il n’est pas convaincu par les réponses des constructeurs, il pourra leur infliger une amende pouvant atteindre 10% de leur chiffre d’affaires annuel mondial.

Priver les consommateurs de voitures moins polluantes

Contacté par l’AFP, le groupe Volkswagen confirme avoir reçu le document de la Commission, auquel il ne répondra qu’après l’avoir évalué, « dans le cadre de sa coopération » avec l’exécutif européen.

De son côté, Daimler, fabricant des voitures Mercedes Benz, qui a le premier avoué l’existence de cette vaste entente afin de bénéficier de la clémence des autorités de la concurrence, ne « s’attend pas à recevoir une amende dans cette affaire ». On notera l’absence totale d’excuses ou d’un moindre début de scrupule dans cette réponse laconique.

Cette entente « a privé les consommateurs de la possibilité d’acheter des voitures moins polluantes, alors que la technologie était à la disposition des constructeurs ».

Privons-les de leurs consommateurs

Nous sommes en 2019, tous les voyants du climat sont au rouge, on nous regarde de travers si on ne trie pas nos pots de yaourts, les pouvoirs publics ponctionnent nos impôts à la source et nous annoncent qu’ils n’ont pas les moyens de financer une transition énergétique digne de ce nom, et dans le même temps, voilà des grands groupes qui, volontairement, freinent des évolutions qui auraient un impact considérable sur notre empreinte énergétique…

Alors qu’il ne ne nous reste peut-être plus que deux ans pour gérer l’effet boomerang de nos désastreuses erreurs humaines, c’est peut-être notre dernier tour de passe-passe, la dernière carte qu’on ait en main. Le boycott. Passons à l’action pour rappeler aux entreprises irresponsables qu’elles ont besoin de nous, leurs consommateurs, pour survivre.

Si nous avons besoin d’acheter un véhicule neuf, lorsque nous aurons besoin d’acheter un véhicule neuf, passons-nous donc de BMW, Daimler et Volkswagen pour les inviter à réfléchir aux conséquences de leurs stratégies honteuses.

Pour participer aux prochaines journées zéro conso, du 19 au 21 avril, c’est par ici.

______________________________

Depuis le mois d’octobre, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.), ainsi que des articles permettant de mettre en avant les alternatives positives et responsables. Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir, et tous les autres jours, nous apprenons à consommer autrement !
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !