Manger de la viande industrielle ou avoir un avenir : il faut choisir

« L’élevage bovin extensif est le principal facteur de déforestation de l’Amazonie. Un peu plus de 65% des terres déboisées en Amazonie sont aujourd’hui occupées par des pâturages »

Romulo Batista, chercheur chez Greenpeace.

Puisqu’il est quasi impossible de tracer l’origine d’un steak surgelé… Arrêtons tout simplement d’en acheter. Mangeons moins de viande, et achetons-la uniquement auprès de producteurs responsables. Mission impossible ? Certainement pas : changer de paradigme exige certes quelques modifications dans nos habitudes, notamment alimentaires. Mais ne pas changer de paradigme, c’est accepter de voir s’éteindre, les unes après les autres, toutes les espèces qui rendent la vie de l’homme possible sur cette terre.

#boycottforAmazonia

Pour en savoir plus :
Boycott Citoyen : L’Amazonie dans nos assiettes : boycottons la viande industrielle
Reporterre : la dépendance française au soja n’est pas une fatalité et Pour un boycott des produits brésiliens qui détruisent l’Amazonie
Libération : l’avenir de l’Amazonie se joue dans nos assiettes