Analysez vos produits ménagers… Et fabriquez les vôtres !

 

En 2016, 60 millions de Consommateurs, consacrait sa Une aux produits ménagers, et passait au crible la liste de leurs ingrédient. Mieux : pour nous aider à y voir plus clair, le magazine propose une application gratuite, qui permet de retrouver les composants de chacune des 77 références étudiées (les ingrédients arrivant en tête des listes étant incorporés en plus grandes quantités). 60 millions de consommateurs y inscrit en rouge, pour chaque produit, les substances les plus problématiques. Ajax, Carolin, Pliz, mais aussi Ecover, Sanitol ou Saint-Marc : allez donc vérifier, en quelques clics, si le produit que vous achetez les yeux fermés est aussi inoffensif que vous le pensez ! Il ne se trouve pas dans les 77 produits étudiés ? Pas de problème : 60 millions de consommateurs nous aide à trouver l’information, pour les marques les plus connues, grâce à une liste de liens téléchargeable dans cet article. Parfois, il est nécessaire d’entrer le code-barres (ou le code EAN) du produit pour accéder aux données. Il est même possible de poser la question directement au service consommateurs de la marque : 60 millions de consommateurs fournit leur numéro de téléphone, et même leur adresse postale. Alors ne nous privons pas !

Tout est bon dans le fait maison

Les produits ménagers que vous utilisez sont néfastes pour la santé et l’environnement ? Ne vous inquiétez pas : vous avez l’embarras du choix pour faire vous-même un produit d’entretien efficace, zéro déchet, pollution minimum et petit budget ! Trois produits de base : du savon de Marseille, du vinaigre blanc (le voilà) et du bicarbonate de soude (et un peu d’huiles essentielles pour l’odeur et les vertus antibactériennes). De là, avec quelques ajouts selon les recettes (acide citrique, cristaux de soude, gros sel) il est possible de remplacer intégralement tous les produits ménagers de la maison des pastilles de lave-vaisselle au nettoyant multiusage en passant par la lessive, le pschitt à vitre, le produit W.C, le liquide vaisselle…

S’il est tout de même déconseillé de se préparer un mojito à base de cristaux de soude et de vinaigre blanc, ces produits de base ont l’avantage d’être peu onéreux, les recettes utilisent de petite quantité de chaque ingrédient et, face à un Cillit Bang votre nettoyant aura toujours l’air d’un Saint en voie de canonisation. Les recettes maison ne manquent pas sur Internet, le mieux étant de les tester (le magazine Kaizen en propose quelques-unes très efficaces, de même que la Surfrider Foundation). Et si vous voulez apprendre, Mamie and Co propose des ateliers pour fabriquer ses propres produits ménagers. Allez, courrons chercher notre petit neveu en passe de devenir le futur prix Nobel de Chimie, et proposons lui un petit atelier-labo de DIY produits ménagers.

 

 

 

3 commentaires

  1. Et cela prend moins de temps que de faire la queue au supermarché,

    Pas besoin d’aérer pendant l’utilisation,

    C’est moins cher donc pas besoin d’être écolo pour s’y mettre 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s