Transformer le Black Friday en Climate Friday : mode d’emploi

Climate Friday, Boycott Citoyen, Collectif Citoyen pour le climat #ilestencoretemps, la Marche pour le climat et i-boycott vous proposent une opération citoyenne spontanée.
Votre mission, si vous l’acceptez : transformer le Black Friday en Climate Friday. Autrement dit, profiter de ce jour dédié à la surconsommation pour sensibiliser massivement tous et chacun sur les conséquences de nos actes d’achat, et inciter à privilégier des alternatives responsables.

Le mode d’emploi est très simple. Vous trouverez ci-dessous 10 affichettes.

  • 5 affichettes correspondent à différents créneaux de consommation et qui feront l’objet de promotions Black Friday : jouets (avec les Playmobil), électroménager (robot de cuisine), téléphonie (iphone 7), téléviseurs, et ordinateurs. Le but est de les partager sur la page officielle des enseignes qui proposeront des promotions (de Darty à Amazon en passant par Alibaba, CDiscount et tant d’autres)
  • 5 affichettes visent la surconsommation encouragée par le Black Friday. Ces affichettes invitent à consommer de façon modérée, en privilégiant le troc, ou l’occasion. Elles peuvent être postées sur tous les fils de discussion liées au Black Friday, et twittées de même. Cela concerne aussi les articles qui seront publiés dans les médias en ligne, et sur lesquels il sera possible de commenter, et sur leur page Facebook / compte Twitter.

Les affichettes seront également publiées individuellement le vendredi 23 novembre au matin sur la page Facebook de Boycott Citoyen et des autres organisateurs du Climate Friday. Vous pourrez ainsi les partager directement avec vos contacts.

Pourquoi se mobiliser contre le Black Friday ?

Dans un contexte où nous sommes nombreux, trop nombreux, à peiner à boucler les fins, voire les milieux de mois, le Black Friday pousse à la surconsommation : depuis une semaine, à la radio et à la télévision, dans nos boîtes aux lettres et dans nos boîtes mail, dans les rues et dans les métros, la publicité nous assaille, nous empoisonne d’injonctions à consommer en nous faisant croire que nous allons faire de bonnes affaires.

Mais les bonnes affaires, ce sont essentiellement les grandes enseignes qui les font : l’an dernier, les Français ont dépensé 845 millions d’euros en ligne et 4,5 milliards d’euros dans les magasins en 2017 (+15 % par rapport à 2016). Les Anglais, eux, ont dépensé 3,6 milliards. Et les Allemands, 1,2 milliards… Des milliards, c’est bien ça. En 2016, ce sont 1400 commandes par minute qui se sont succédées sur le site Amazon (celui-là même qu’on a décidé de boycotter), soit 1.4 millions de produits vendus, permettant à l’entreprise de réaliser la journée la plus active de son histoire. Quand le salaire quotidien moyen d’un Français est de 73,10 euros.

Notre objectif ? Convaincre, autour de nous, d’autres consommateurs de ne pas céder aux sirènes de la surconsommation. Le Black Friday ne va pas nous permettre de faire des économies. Il ne va pas nous aider à trouver un vélo moins cher pour notre petit dernier. Il va juste nous pousser à acheter une console de jeux dont nous n’avons pas besoin. Et il va permettre aux grandes enseignes de faire toujours plus de bénéfice en se fichant royalement de nous, des 25 millions de personnes victimes de travail forcé, et de notre planète.

Vous êtes boycotteur, ou boycotteuse ? Vous êtes un citoyen angoissé face aux enjeux climatiques ? Vous êtes révolté par des choix politiques en inadéquation totale avec l’urgence écologique ? Vous êtes en colère face à votre perte de pouvoir d’achat ? Vous êtes retraité et vous survivez comme vous pouvez ? Vous faites partie de ces associations qui militent depuis tant d’années sans se faire entendre ? Vous croulez sous les crédits sans pour autant voir votre vie s’améliorer ? Vous croulez sous le boulot sans pour autant gagner de quoi emmener vos mômes en vacances ? Vous n’en pouvez plus face à l’inaction des pouvoirs publics face aux enjeux qui sont les nôtres ? Vous êtes sans voix face aux multinationales qui mettent leurs profits avant l’avenir de l’humanité et se permettent de ne pas payer leurs impôts quand nous sommes sanctionnés au moindre dépassement de vitesse ? Vous êtes scandalisés des banques qui pratiquent l’évasion fiscale sans être inquiétées ?

Nous sommes tous concernés. Et si nous agissons tous ensemble, nous serons entendus. Alors, s’il était temps de montrer à nos dirigeants que leurs citoyens sont aussi des consommateurs qui ont le choix de décider de leur avenir ?

Demain soir, nous saurons si nous disposons désormais de la force nécessaire pour imposer à ceux qui dirigent nos sociétés d’être enfin à l’écoute de leurs citoyens, et d’agir face aux enjeux urgents auxquels nous sommes confrontés.

Un grand merci à Loïc, citoyen, consom’acteur, et graphiste de talent, pour les visuels que vous trouverez ci-dessous.

Et merci à vous, qui allez transformer ce Black Friday en Climate Friday.

Climate-friday_visuel1Climate-friday_visuel2Climate-friday_visuel3Climate-friday_visuel4Climate-friday_visuel5Climate-friday_visuel6Climate-friday_visuel7Climate-friday_visuel8Climate-friday_visuel9Climate-friday_visuel10

2 commentaires

  1. Il est temps !! Il faut privilégier les petits commerces de proximité qui se meurent et ne peuvent lutter équitablement contre les majors !!! On risque de payer parfois un peu plus cher mais y a t il un prix pour un échange humain, un produit de qualité et un dynamisme urbain ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s