Mobilité, alimentation, résidentiel… Ce qui nous attend pour rester en dessous de la barre des 1,5°C

Le scénario climatique est plus sombre que jamais. Selon un nouveau rapport de l’Onu, le monde s’éloigne de son objectif de maîtrise du réchauffement climatique. Le fossé entre les émissions de gaz à effet de serre et l’ambition de l’Accord de Paris ne cesse de grandir… Alors, comment rester alignés sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C ? Le cabinet B&L évolution s’est appuyé sur le rapport 2018 du GIEC pour lister les mesures concrètes à mettre en œuvre en France…
Chaque dixième de degré compte pour « conserver des modes de vie décents à moyen terme nous évitant d’entrer dans l’inconnu ». « C’est une véritable économie de guerre qu’il faut mettre en place, une économie de rationnement, d’efforts intenses qui nous sortent de notre monde de confort. Outre les classiques rénovations énergétiques des logements et développement des énergies renouvelables, la plupart des mesures apparaissent drastiques comme l’interdiction d’acheter une voiture neuve, de prendre un vol long-courrier ou encore la mise en place d’un couvre-feu thermique pour abaisser la température dans les logements. Cela demande un effort important de la part de tous sur une décennie ou deux. »

Infographie réalisée par Novethic
51502895_310437549818106_6271835696038674432_n

NB : Cette infographie n’est qu’un résumé qui ne présente pas l’ensemble des mesures proposées ni la méthodologie de l’étude et sa visée.

– Le but n’est pas d’être exhaustif dans la présentation de toutes les mesures qui permettraient de faire baisser les GES mais de proposer un ensemble de mesures qui mises bout à bout permettent d’atteindre l’objectif 1,5°C.

– La contrainte de temps liée à l’objectif est tellement resserrée que de nombreuses mesures pouvant paraître intéressantes à long terme (démographie par exemple) sont d’office écartées.

– Ceci n’est ni un programme politique, ni une étude de faisabilité. L’objectif de l’étude est d’objectiver l’ampleur des mesures à mettre en place vis à vis du « budget CO2 » associé à la limite des 1,5°C. Il s’agit donc d’une étude essentiellement technique qui s’appuie sur les données climatiques du dernier rapport du GIEC et sur des calculs d’émissions de GES.

Lien pour télécharger l’étude complète : http://www.bl-evolution.com/…/181208_BLevolution_Etude-Traj…