Le gouvernement n’agit pas ? 23 tonnes de boues rouges devant le ministère pour sauver les calanques

Ce matin, des membres du mouvement de protection des Océans du vivant ZEA ont déversé 23 tonnes de boues rouges devant le ministère de l’écologie. Ces boues proviennent des rejets de l’usine Altéo de Gardanne, dont la société d’investissement H.I.G. est propriétaire.  Cette opération s’inscrit dans la campagne pour « stopper ces pollutions et protéger les citoyen(ne)s qui y sont exposés ».

Une action de désobéissance civile justifiée.

Depuis plus de 120 ans, l’usine de production d’alumine de Gardanne, près d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), bénéficie d’un droit de rejeter à terre et en mer ses déchets toxiques. Plus de 30 millions de tonnes de boues rouges toxiques ont été ainsi déversées dans les fonds marins du Parc National des Calanques. ZEA est engagée sur ce combat au coté de pêcheurs, de riverains, de scientifiques et de citoyens qui dénoncent la toxicité et la radioactivité de ces boues rouges.

Nous demandons au gouvernement l’interdiction de rejeter ou de disséminer ces déchets dangereux.

Boues rouges ni en mer ni à terre !
Un lien vers la pétition : https://www.change.org/p/boues-rouges-ni-en-mer-ni-à-terre

Un lien vers le documentaire Zone Rouge : youtube.com/watch?v=pPNdMZgncWw