Extinction Rebellion lance officiellement la rébellion contre l’anéantissement du vivant

Cela devient clair pour beaucoup : les marches pour le climat, les grèves scolaires et étudiantes le vendredi, et la pétition “L’Affaire du siècle” signée par plus de deux millions de personnes ne suffisent pas.

Alors que le Boycott Citoyen séduit de plus en plus de monde de par son caractère à la fois actif et pacifique, Extinction Rebellion a quant à lui fait de la désobéissance civile le coeur de son action, défendant la mise en place d’actions plus radicales mais non-violentes, comme des blocages. « Quand l’Etat abandonne délibérément sa responsabilité de protéger ses citoyen·ne·s, il rompt lui-même le contrat social. La révolte devient alors notre droit le plus sacré, et notre devoir le plus indispensable », proclame la déclaration de «rébellion contre l’anéantissement du vivant» qui a été lue à la tribune. « Il y a urgence, notre survie sur Terre est menacée », annonce la déclaration. « Nous ne sommes pas dupes des discours qui visent à nous rendre tous également coupables de la catastrophe. Dans ce monde 70% des gaz à effet de serre émanent de 100 entreprises », dit le texte, qui poursuit: « Nous n’avons plus confiance en la capacité ni la volonté de ce gouvernement ou d’un autre de prendre, sans une forte pression populaire, les mesures que la situation rend nécessaires ».

Environ un demi-millier de personnes sont venues dimanche à Paris participer au lancement en France d’«Extinction Rebellion». Un premier « die-in » (une opération militante consistant à s’allonger sur le sol) a eu lieu place de la Bourse mais aussi au Muséum d’histoire naturelle, ce dimanche, « en mémoire de toutes les espèces disparues ». La « déclaration de rébellion » doit ainsi marquer le début, en France, d’une série d’événements pour alerter sur l’urgence climatique et la disparition du vivant.

Extinction Rebellion France porte quatre principales revendications : la reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles, la réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, l’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, et la création d’une assemblée citoyenne chargée de décider des mesures à mettre en place pour atteindre ces objectifs et garante d’une transition juste et équitable.

« La peur appelle le courage. Et c’est ensemble, dans l’action, que viendra l’espoir. »

______________________________

Depuis le mois d’octobre, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.), ainsi que des articles permettant de mettre en avant les alternatives positives et responsables. Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir, et tous les autres jours, nous apprenons à consommer autrement !
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !