Blocage de la Défense, grève des consommateurs… Ce vendredi, on désobéit face à l’inaction de nos dirigeants !

Tous les signaux sont au rouge, et chaque jour amène son lot de mauvaises nouvelles pour notre avenir sur terre. 60% des animaux sauvages ont disparu en 44 ans, les scientifiques sonnent l’alerte sur les conséquences catastrophiques à venir du réchauffement climatique, la multiplication des catastrophes naturellesfaminesépidémies et conflits sont au programme des prochaines décennies, et la fonte du pergélisol s’avère une bombe climatique à retardement,

Alors, l’inquiétude nous gagne. Depuis septembre, le sentiment d’urgence climatique rassemble dans la rue une foule de plus en plus nombreuse. Samedi 16 mars, 350 000 personnes ont manifesté en France pour lutter contre le changement climatique, Ces citoyens « plus chauds que le climat » ont une fois de plus exhorté les dirigeants à l’action, avec un mouvement qui peut désormais se prévaloir d’une nouvelle force : la jeunesse, alors que la grève scolaire pour le climat a rassemblé 168 000 étudiants et lycéens dans le pays vendredi, et plus de 1 million dans le monde.

L’Etat est sourd ? Il faut hausser le ton

Mais face à l’urgence, nombreux sont ceux qui pensent que les marches et les grèves étudiantes ne suffisent plus. « Il faut hausser le ton. Le gouvernement est sourd car il est dans une alliance toxique avec les multinationales et les lobbys », dénonce Cécile Marchand, des Amis de la Terre. Et en effet : nos émissions de gaz à effet de serre augmentent depuis 2015 au lieu de diminuer ; nos objectifs d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables sont loin d’être respectés ; le gouvernement a autorisé Total à importer massivement de l’huile de palme, aggravant la « déforestation importée » ; les banques françaises investissent de plus en plus dans les énergies fossiles et de moins en moins dans les renouvelables…

Cet automne déjà, The Guardian relayait l’appel de centaines de citoyens britanniques à la désobéissance civile, prêts à aller en prison au nom de la lutte pour notre survie, face à l’inertie de nos dirigeants. L’ONU elle-même appelle la société civile à réclamer « des comptes » aux dirigeants de la planète. Les ONG sont dans les starting blocks. Aujourd’hui, 19 avril, elles ont décidé de bloquer la « République des pollueurs ». « Le gouvernement n’est pas influencé par les lobbys, il est lui-même composé de lobbyistes, explique Clément Sénéchal dans l’excellentissime Usbek et Rica. Emmanuel Macron est passé par la banque Rothschild, Edouard Philippe vient de chez Areva, Emmanuelle Wargon travaillait pour Danone, Brune Poirson chez Veolia… ». « On a besoin d’un changement radical de société, expliquait Cyril Dion après la dernière marche. Huit Français sur dix demandent qu’on taxe beaucoup plus lourdement les entreprises les plus polluantes. On est de plus en plus nombreux à être prêts » 

La plus grande action de désobéissance civile jamais organisée

Déjà, le 11 avril, l’annonce était faite dans une tribune sur le site francetvinfo.fr : « Nous sommes prêts à désobéir, massivement, pour nous opposer au partenariat destructeur qui unit grands patrons et dirigeants politiques. Puisque, sous couvert de légalité, ils sacrifient l’intérêt général, nous avons la légitimité pour bloquer la République des pollueurs ». Le texte est signé par 14 associations, dont les trois organisatrices de l’action et cinq partenaires de l’initiative (AEFJN, Bizi !, Extinction Rebellion, Il est encore temps et Zea). Aujourd’hui, l’opération « Bloquons la République des pollueurs » mobilisera plus d’un millier de personnes. En début de matinée, ils étaient plus de deux mille à empêcher l’accès à quatre bâtiments à la Défense : les tours de Total, d’EDF, des locaux du ministère de la transition écologique et solidaire, et de la Société générale. Le mot d’ordre : « Bloquons la République des pollueurs ». A 9 h 45, ils ont brandi certains des portraits d’Emmanuel Macron décrochés dans des mairies ces derniers mois par des militants d’ANV-COP21.

Une grève des consommateurs qui mobilise plusieurs dizaines de milliers de personnes

De son côté, le Boycott Citoyen organise une grève des consommateurs qui mobilisera plusieurs dizaines de milliers de personnes partout en France. Pas de retrait bancaire, aucun achat, boycott des grands groupes irresponsables… Du 19 au 22 avril, les consommateurs vont se faire entendre de façon pacifique face à l’inaction de leurs dirigeants.
Et les Boycotteurs et Boycotteuses citoyennes sont prêts. Voilà plus de 6 mois qu’ils ont entamé des boycotts au long cours des grands groupes irresponsables : Coca-ColaNestléAmazonMcDonald’s, mais aussi UnileverStarbucksH&M ou encore BNP Paribas, qui font partie de leurs cibles, sont d’ores et déjà sortis de leur vie. Ils ont mis en place des alternatives, ont montré qu’il était possible de consommer autrement, rappelant aux mastodontes qu’ils pouvaient et devaient opérer des changements stratégiques drastiques pour répondre à l’urgence climatique et sociale.

 

______________________________

Depuis le mois d’octobre, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.), ainsi que des articles permettant de mettre en avant les alternatives positives et responsables. Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir, et tous les autres jours, nous apprenons à consommer autrement !
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !