Gilets jaunes, brassards verts : la convergence des luttes pour le pouvoir du peuple

Created by RAYZ

« Le Printemps arrive, les fleurs vont éclore », a promis Maxime Nicolle, l’un des représentants des Gilets Jaunes, lors de l’un de ses directs sur Facebook. Effectivement, à la veille du printemps climatique, c’est la question que certains se posent : les luttes sociales et environnementales vont-elles enfin converger ? Et c’est aujourd’hui le pari de différentes ONG et organisations syndicales qui ont signé ce mercredi une tribune intitulée « Pour un printemps climatique et social ». Parmi les signataires ATTAC, Oxfam et la CG.

Les Gilets Jaunes sont par définition un mouvement du peuple, dispersé, spontané, non hiérarchisé, non organisé. Dès lors, leurs actions touchent un peu à tout, condamnent, revendiquent et protestent, aussi largement qu’ils en ont ras-le-bol.

Jaune-vert : les prémices

Voilà quelques temps que l’on commence à deviner le formidable impact qu’une convergence des luttes pourrait apporter.
En décembre, les Gilets Jaunes prenaient position devant l’usine Monsanto de Trèbes, dans l’Aude, bloquant l’accès à l’usine du géant des pesticides et empêchant les camions d’entrer et de sortir du site. Une décision à saluer : Monsanto, c’est tout de même le géant de l’agro-alimentaire qui a réussi la prouesse de cumuler la commercialisation, au fil des années et sans le moindre scrupule, de mille et un poisons pour le vivant dans sa globalité. Un géant qu’on boycotte depuis début octobre.

Quelques jours plus tard, les Gilets Jaunes enfonçaient le clou avec une nouvelle action coup de poing à Toulouse, en bloquant les accès de l’agence de livraison du géant du e-commerce Amazon située dans le quartier Bordelongue. Ils réclament que le groupe américain paye ses impôts en France. Et là aussi, on disait bravo : Amazon représente une cible que l’on boycotte depuis début novembre, et qu’on a largement condamné lors du Black Friday.

Deux nouvelles cibles ont rapidement été ajoutée sur la liste noir des Gilets Jaunes : toujours en décembre, des Gilets jaunes se sont associés aux Amis de la Terre et à ANV-COP21 pour cibler la Société Générale. La Société Générale que nous boycottons également : charbon, sables bitumineux, gaz de schiste, forages en Arctique et en eaux profondes, Société Générale est la première banque française à financer les énergies sales… Et puis dans la foulée, les Gilets Jaunes prennent Primark pour cible. Qui fait partie de nos prochains boycotts après H&M

L’alliance jaune-vert s’affirme

« Il faut une nouvelle fiscalité qui taxe les pollueurs et protège les ménages modestes », a estimé Priscillia Ludosky, autre représentante des Gilets Jaunes. Derrière elle, certains d’entre eux devraient s’associer à Youth for Climate, qui prévoit une grève mondiale de la jeunesse pour alerter sur les enjeux climatiques et demander une réponse politique à la hauteur. Réponse des verts ? Les groupes écologistes Alternatiba et ANV COP21 ont appelé à se « joindre aux actions des Gilets jaunes ». Pour Pauline Boyer, l’une des représentantes de ce mouvement vert, il ne faut plus opposer la contestation née le 17 novembre à  la lutte pour l’environnement. « Les classes les plus modestes seront les premières victimes du dérèglement climatique », a-t-elle ainsi estimé.

De nombreux appels à la convergence

« Le vrai pouvoir appartient au peuple », disait la jeune Greta Thunberg dans son discours à la COP24.

Cyril Dion disait de même, dans une tribune signée dans Libération en décembre : « Montrons que nous, Français·es, sommes capables de nous lever en masse pour des intérêts plus grands que nous. Les révolutionnaires de 1789 se sont enflammé·es pour le prix du pain, pour que cesse la famine, pour que les inégalités diminuent. Mais ils·elles ne se sont pas arrêté·es là. Ils·elles ont créé les droits de l’homme et du citoyen. Vous vous êtes dressé·e pour l’essence, pour les taxes, créons ensemble une société où la survie de tou·tes est plus important que les profits de quelques un·es. ».

Quant aux membres de Extinction Rebellion, voilà des mois qu’ils agissent au Royaume-Uni, revendiquant une nouvelle façon de lutter pour la protection de la planète, face à l’inaction criminelle des Etats face au changement climatique

La fin d’un système ?

Serait-ce donc enfin le moment rêvé de faire converger les luttes sociales et environnementales, et les différents mouvements de contestation qui grondent depuis des mois, en France, en Europe et dans le monde ? Ne serait-ce pas l’occasion que beaucoup d’entre nous attendaient en silence, persuadés que nous ne pourrons nous sauver nous-mêmes dans un système qui prévilégie les 1% les plus riches au détriment des 99% les plus pauvres ? Aujourd’hui, 26 personnes détiennent autant que la moitié de l’humanité. Ne serait-ce pas le moment de faire entendre que nous sommes 3 milliards à vouloir un avenir pour notre planète ?

Aujourd’hui, on se prend à rêver, et ce n’est pas du luxe, en cette période déglinguée. Nous savons qu’un changement de paradigme est nécessaire. Nous savons que justice sociale et justice environnementale se rejoignent sur bien des points, et qu’elles ne peuvent être atteintes qu’en mettant fin à un système économique et politique injuste et dangereux pour notre planète.
Et on se prend à évoquer des « et si… » en imaginant un mouvement populaire, citoyen, spontané, faisant converger les luttes sociales, politiques, économiques et environnementales, qui ne sont qu’une seule et même cause, celle de notre avenir, et qu’une seule et même cible, les multinationales, aidées sans scrupule par nos pouvoirs publics.

______________________________

Depuis le mois d’octobre, le Boycott Citoyen initie des boycotts au long court de certains produits et groupes (Nestlé, Coca-Cola, MacDo…) mais aussi de pratiques (le plastique à usage unique, les voyages professionnels en avion, la surconsommation lors des fêtes commerciales etc.), ainsi que des articles permettant de mettre en avant les alternatives positives et responsables. Nous organisons régulièrement des journées sans achat pour initier des actions coup de poing et montrer l’impact de consommateurs qui prennent le pouvoir, et tous les autres jours, nous apprenons à consommer autrement !
Chaque jour, sur www.boycottcitoyen.org, retrouvez des articles qui vous aident à éviter les produits irresponsables, et à adopter de nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et de l’homme.
Sur la page Facebook du Boycott citoyen, la communauté des boycotteurs et boycotteuses citoyen.nes échangent leurs idées, astuces et bons plans, donnant du poids au mouvement global… Motivant !

______________________________________

Vous suivez le Boycott Citoyen ? Vous avez initié des changements dans vos modes de consommation grâce aux alternatives proposées ? N’hésitez pas à soutenir nos actions sur Tipeee !